Nous avons conçu un simulateur Urssaf et Carpimko pour kinésithérapeutes afin de calculer les cotisations du kiné exerçant en libéral, sous le régime des Bénéfices Non Commerciaux (BNC). Il s’agit d’une estimation des cotisations Urssaf et Carpimko du kiné qui a pour finalité de s’approcher le plus possible des cotisations réelles. Si vous avez une bonne association de gestion agréée pour kinésithérapeute, elle peut également vous aider à estimer vos impôts !

 

Simulateur Urssaf et Carpimko pour kinés

Estimation rapide

Bénéfice déclaré :

Estimation avancée

Bénéfice déclaré :

Pourcentage de vos bénéfices lié à une activité non conventionnée :
NB : Cela comprend les dépassements d’honoraires, les actes hors nomenclature, les séances d’ostéopathie, de gym collective, Pilates …

Montant des exonérations fiscales :
NB : Liées aux installations en ZFU, ZRR …

Montant des cotisations à des contrats « Loi Madelin » ou « PER » :
NB : Lignes BZ et BU de la déclaration 2035

Montant des cotisations sociales personnelles obligatoires :
NB : Lignes BT de la déclaration 2035

Calcul de l’Urssaf pour les kinésithérapeutes

estimation urssaf kine

L’Urssaf a plusieurs missions :

  • collecter les cotisations des entreprises (patronales et salariales) et des professions libérales,
  • immatriculer les professions libérales,
  • informer et contrôler les entreprises .

Ce qui va nous intéresser ici, c’est la collecte des cotisations sociales des auxiliaires médicaux, comme les kinésithérapeutes, qui exercent en profession libérale. En effet, les taux de cotisations varient selon la profession exercée ; un médecin ou un chirurgien-dentiste n’aura pas les même taux qu’un kinésithérapeute.

Les cotisations Urssaf du kinésithérapeute sont multiples : assurance-maladie, allocations familiales, CSG-CRDS, CURPS, CFP. Le calcul des taux de cotisations Urssaf pour les kinés est assez complexe. Nous allons vous le détailler. Le simulateur Urssaf pour kinésithérapeutes vous permettra d’estimer ces cotisations.

 

Cotisations pour l’assurance maladie

 

Les kinésithérapeutes libéraux cotisent pour l’assurance maladie auprès de l’Urssaf. Cette cotisation est en grande partie prise en charge par l’assurance-maladie elle-même lorsque l’activité du kinésithérapeute est uniquement conventionnée. Le taux de cette cotisation est de 6,50%, prise en charge à hauteur de 6,40%. Le taux de cotisation restant à la charge du kiné, sur ces actes conventionnés, est de 0,10%.

En revanche, cette prise en charge ne s’applique pas sur les dépassements d’honoraires, les actes hors nomenclature ou encore les actes d’ostéopathie que le masseur-kinésithérapeute peut pratiquer. Le taux retenu pour tous les actes conventionnés est 9,75%. C’est un élément à prendre en compte car le taux est très supérieur au taux normal.

La base de calcul pour ce taux est le bénéfice déclaré ; c’est à dire le résultat de la déclaration 2035. Ainsi, il ne s’agit pas de prévoir une cotisation sur le montant de vos honoraires, mais bien de votre bénéfice.

Lorsqu’une activité non-conventionnée est pratiquée, il convient de faire un calcul pour déterminer la part de celle-ci dans les bénéfices. 

Base de calcul assurance maladie
Partie du bénéfice liée à l'activité conventionnée
Partie du bénéfice liée à l'activité non conventionnée
Taux de la cotisation
0,10%
9,75%

 

Cotisations pour les allocations familiales

 

Cette cotisation est destinée au financement des prestations versées par les caisses d’allocations familiales (CAF).

Jusqu’à un revenu (ou bénéfice) de 45 250€, le taux de cotisation du kinésithérapeute pour les allocations familiales est nul. Aucune cotisation pour les allocations familiales n’est versée.

Ensuite, le taux augmente progressivement jusqu’à un maximum de 3,10 % pour les revenus supérieurs à 57 590€.

 

Base de calcul Allocations Familiales
Sur le bénéfice jusqu'à 45 250 €
Sur le bénéfice compris entre 45 250 € et 57 590 €
Sur le bénéfice supérieur à 57 590 €
Taux de la cotisation
0 %
Taux progressif : entre 0 % et 3,10 %
3,10 %

 

Cotisations CSG – CRDS du kinésithérapeute

 

Impôt ou contribution sociale généralisée (CSG) et contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS), la CSG-CRDS est calculée sur le bénéfice du kinésithérapeute. Cependant, il faut ajouter à ce bénéfice, les cotisations personnelles obligatoires (cadre BT de la 2035).

Le taux de la cotisation CSG – CRDS du kinésithérapeute est de 9,70 %.

 

Base de calcul CSG - CRDS
Bénéfice + cotisations personnelles obligatoires
Taux de la cotisation
9,70 %

 

CURPS ou Contribution aux unions régionales des professionnels de santé

 

Les URPS rassemblent les représentants des professionnels de santé exerçant à titre libéral afin de contribuer à l’organisation et à l’évolution de l’offre de santé au niveau régional.

Pour cela, une contribution est prélevée auprès des professionnels de santé. Pour les kinésithérapeutes, celle-ci est de 0,10 % du revenu dans la limite de 206 € pour 2021.

 

p

Savez-vous que sur Kinejob, vous pouvez déposer des annonces d’emploi kiné gratuites. Mais aussi des annonces de matériel de kinésithérapie, de cession de cabinet, patientèle …

 

CFP ou Contribution à la Formation Professionnelle

 

Pour bénéficier de la prise en charge de ses stages de formation, le kinésithérapeute libéral doit payer chaque année la contribution à la formation professionnelle (CFP).

Celle-ci est fixe. Pour 2021, la CFP s’élève à 103 €.

 

 

Calcul des cotisations de la Carpimko pour le kinésithérapeute

estimation carpimko kine

La Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Infirmiers, Masseurs-Kinésithérapeutes, Pédicures-Podologues, Orthophonistes et Orthoptistes (CARPIMKO) est l’organisme qui gère le régime de retraite des kinésithérapeutes ainsi que le régime d’invalidité-décès.

Les cotisations de la Carpimko sont de quatre types : régime de base, régime complémentaire, régime invalidité-décès et avantage social vieillesse. Le calcul des taux de cotisation à la Carpimko est assez complexe. Nous allons vous le détailler. Le simulateur vous permet de faire un calcul des cotisations Carpimko pour le kinésithérapeute.

 

Régime de base

Les cotisations du kinésithérapeute au régime de base de la Carpimko se font selon deux tranches de revenus. Pour les revenus jusqu’à 41 136 €, le taux de cotisation est de 8,23%. Au délà, et jusqu’à 205 680 €, le taux de cotisation est de 1,87%.

 

Base de calcul Carpimko - Régime de base
Bénéfice jusqu'à 41 136 €
Bénéfice de 41 136 € à 205 680 €
Taux de la cotisation
8,23 %
1,87 %
 

Régime complémentaire

Le financement du Régime Complémentaire est assuré par une double cotisation :

  • une cotisation forfaitaire de 1744 € en 2021,
  • une cotisation proportionnelle calculée sur les revenus d’activité de l’année précédente au taux est de 3 % sur une assiette de revenus comprise entre 25 246 € et 185 113 € en 2021.

 

Base de calcul Carpimko - Régime complémentaire
Cotisation forfaitaire obligatoire
Cotisation sur les revenus compris entre 25 246 € et 185 113 €
Taux de la cotisation
1744 €
3 %

 

Régime Invalidité-Décès

La cotisation est forfaitaire. Elle est fixée à 690 € pour 2021.

 

Avantage Social Vieillesse

Son financement est assuré par une double cotisation :

  • Une cotisation forfaitaire de 197 € à la charge du kinésithérapeute en 2021.
  • Une cotisation proportionnelle fixée à 0,40 % des revenus conventionnés de l’année N-2 qui reste supportée à raison de 40 % par l’affilié et 60 % par l’Assurance maladie.