AGA signifie Association de Gestion Agréée. Il s’agit d’associations, à but non lucratif, qui s’adressent aux professionnels libéraux, comme la grande majorité des kinésithérapeutes, exerçant en ville dans leur cabinet, soumis au régime d’imposition des bénéfices non commerciaux (BNC). Qu’est-ce qu’une AGA ? Est-ce obligatoire pour les kinésithérapeutes libéraux ? Faut-il choisir spécifiquement une AGA kiné ? Et surtout quelle est la meilleure AGA pour kinés ? Nous allons vous aider à y voir un peu plus clair !

 

Qu’est-ce qu’une AGA (Association de Gestion Agréée) ?

 

Une AGA est une association de gestion, à but non lucratif, qui a pour rôle principal d’aider les professionnels libéraux soumis au régime BNC à effectuer leur comptabilité.

Le régime fiscal des BNC, ou Bénéfices Non Commerciaux, est le régime de base des masseur-kinésithérapeutes exerçant en cabinet de ville. Dans ce cadre, le kinésithérapeute libéral relève de la déclaration contrôlée et doit tenir tenir une comptabilité simplifiée. Celle-ci se limite à détailler simplement les recettes et les dépenses (sur un livre-journal) et doit comprendre un registre des immobilisations. Le rôle d’une AGA pour kiné est en grande partie de l’assister dans la tenue de cette comptabilité.

 

Le rôle d’une AGA pour kinésithérapeute

 

Aider le kinésithérapeute dans sa tâche comptable et fiscale

L’AGA doit vous assister dans la tenue de votre comptabilité et la gestion de votre cabinet. Elle ne fera pas la comptabilité à votre place mais elle a un rôle d’accompagnement du kinésithérapeute dans ce domaine. Cela peut se manifester par :

  • des formations, souvent gratuites, qui vous initient à la comptabilité et vous permettent de tenir, seul, votre comptabilité qui est beaucoup plus simple qu’une comptabilité de commerçant par exemple,
  • la mise à disposition de guides papier ou en ligne fournis à leurs adhérents,
  • un service d’aide téléphonique ou en ligne.

 

Prévenir le risque économique et financier de l’activité du kinésithérapeute

choisir aga kine kinesitherapeute
L’AGA a pour rôle de sensibiliser ses adhérents au risque économique et financier. Le kinésithérapeute n’est pas à l’abri d’une mauvaise gestion de ses dépenses. Dans ce cadre, l’AGA du kiné peut fournir des informations financières et comptables à l’adhérent kinésithérapeute, destinées à prévenir les difficultés économiques. Cette synthèse peut mettre en valeur des dépenses trop importantes d’une année par rapport à la précédente ou par rapport à la moyenne de la profession.

L’AGA pour kinésithérapeute a donc un  but préventif : orienter les kinésithérapeutes dans leur gestion comptable et financière en prévention de toute difficultés économiques.

 

Contrôler et vérifier les documents comptables

L’association de de gestion agréée effectue un contrôle de cohérence des documents comptables remis par les kinésithérapeutes adhérents et vérifie leur conformité à la nomenclature comptable. Ce n’est pas un contrôle fiscal, mais le but est de demander une correction en cas d’incohérence notable. Cela permet de limiter les risques d’erreurs majeures dans les déclarations des impôts professionnels tels que la déclaration 2035 par exemple.

Puis, si l’association est mandatée par son adhérent pour le faire, elle transmet les déclarations aux administrations fiscales.

 

Prestations supplémentaires d’une AGA kiné

En plus de ces prestations de base, les AGA pour kinés peuvent fournir des prestations supplémentaires à leurs adhérents, souvent payantes, telles que la tenue de la comptabilité, la rédaction de contrat de collaboration, de vente de patientèle …

 

p

Calculer et estimer vos cotisations Urssaf et Carpimko grâce au simulateur Urssaf et Carpimko du kinésithérapeute.

Le kinésithérapeute libéral est-il obligé d’adhérer à une AGA ?

 

Non, l’adhésion du kinésithérapeute à une AGA n’est pas obligatoire. Cependant, cela est recommandé ! L’AGA kiné est une aide précieuse pour vous aider à faire votre comptabilité. Elle peut vous permettre des faire des erreurs afin de ne pas payer trop d’impôt. Certaines vous aident à estimer l’Urssaf et la Carpimko.

 

Majoration du bénéfice du kinésithérapeute

Cependant, outre le fait que l’AGA pour kiné peut vous aider dans la tenue de votre comptabilité, l’adhésion donne certains avantages fiscaux aux kinésithérapeutes libéraux.

Sans adhésion à une AGA, le kinésithérapeute verra son résultat majoré.

Cette majoration du bénéfice comptable sera de 15% pour l’année comptable 2021, 10% pour l’année 2022, puis supprimée en 2023. La loi de finances 2021 (Loi 2020-1721 du 29 décembre 2020) a supprimé le coefficient de majoration pour les non-adhérents à un organisme de gestion agréée à partir de l’année 2023.

Donc, même si vous êtes kiné et expert en comptabilité, vous avez tout intérêt à adhérer à une AGA, au risque de voir votre bénéfice augmenter.

Ainsi, votre résultat, s’il est bénéficiaire, sera majoré et vous paierez des impôts supplémentaires… Si vous faites appel à un expert-comptable pour tenir la comptabilité à votre place, vous serez exempté de cette majoration également.

Cependant, cette majoration ne sera plus effective à partir de 2023, depuis la loi de Finances 2021. Cette loi a été ressentie comme un coup de tonnerre chez les AGA. En effet, elles redoutent de perdre beaucoup d’adhérents. A partir de 2023, la raison principale d’adhérer à une AGA n’aura plus lieu d’être.

 

Réduction d’impôt pour frais de comptabilité du kinésithérapeute

Il faut préciser aussi que l’adhésion à l’AGA peut faire bénéficier d’une réduction d’impôt à son adhérent.

Pour l’année 2020 :

  • les recettes  doivent être inférieures à 72 600 € (ligne AG de la 2035 : Honoraires diminués des honoraires rétrocédés aux remplaçants et augmentés des Gains divers), en appliquant un prorata temporis si vous avez débuté vote activité,
  • ne pas être au régime micro-BNC.

Dans ce cadre, vous pouvez bénéficier de la réduction d’impôt pour frais d’adhésion et tenue de comptabilité dans la limite des 2/3 du montant payé (avec un maximum de 905€).

 

Quelle est la meilleure AGA pour les kinésithérapeutes ?

 

Il y a plus d’une centaine d’AGA en France. Le montant de l’adhésion varie de 100 à 400€. Vous n’êtes pas obligé d’adhérer à une AGA spécialisée kinés. Cependant, les AGA spécialisées dans les professions de santé sauront plus facilement répondre à vos interrogations qu’une AGA qui s’occupe d’avocats, coachs sportifs, sophrologues …

 

1 – ANGAK

la meilleure aga kine angak

Cotisation annuelle : 195€ (89€ la première année, 40€ en micro-BNC)

Avantages :

  • l’AGA kiné par excellence ! Probablement l’AGA qui a le plus de kinés parmi ses adhérents,
  • une bonne réputation concernant les aides et conseils donnés aux kinésithérapeutes,
  • fournit un logiciel pour vous aider dans la comptabilité. Cependant, il semblerait que ce logiciel n’existera plus dans les années à venir ; l’Angak se lançant dans la gestion comptable automatisée pour ses adhérents (en concurrence à Indy). Les tarifs d’adhésion seront probablement modifiés à la hausse…

Site internet : Angak

 

2 – AGAKAM

agakam pour kinesitherapeute

Cotisation annuelle : 279€ (87€ la 1ère année).

Créée par le syndicat de kinésithérapeutes FFMKR, il s’agit probablement de la deuxième AGA en nombre de kinésithérapeutes adhérents.

Elle a également une très bonne réputation auprès des kinésithérapeutes.

Site internet : Agakam

 

3 – AGA-France

 

Cotisation annuelle : 220€

Ce n’est pas une AGA kiné, mais plutôt généraliste qui possède de nombreux clients professionnels de santé libéraux.

Site internet : AGA-France

 

4 – ARAPL

Cotisation annuelle : 310€

AGA bien ancrée, avec une grande ancienneté. Ce n’est pas une AGA kiné à proprement parler, mais plutôt généraliste mais a beaucoup d’adhérents professionnels de santé. Elle est réputée pour être très sérieuse.

Site internet : ARAPL France